Pierre-Lucas, un jeune talent

Posted on: 1 août 2014, by :

Pierre-Lucas, 14 ans, habite en Eure- et-Loir, à quelques kilomètres de Soulaires. Amoureux des arts du cirque, il ne tarie pas d’éloges sur les magnifiques moments passés en juillet 2014 sur l’espace Mars-Ailes.

 

Quelles sont vos impressions après ces cinq jours de stage ?

Pierre-Lucas : Nous sommes vraiment super bien accueillis. Il y a une belle ambiance de groupe avec de la solidarité. Quant au Trapèze Volant, c’est une discipline super sympa avec beaucoup de sensations, tout en sécurité. C’est vraiment génial. Avec une ambiance vraiment sympa lors des ateliers, lors des repas et des soirées près du feu de bois.

Le lieu et ses environs sont très agréables, sur les bords de l’Eure qui donne la possibilité de faire du canoë et de vivre des aventures rocambolesques en pleine nature, au milieu des oiseaux, des cygnes et des chèvres qui broutent sur les berges. C’est aussi une belle occasion de rencontrer de nouvelles personnes.

Trapèze Volant - Funambulie- Funambulisme - Funambule - Mars-Ailes - Pierre-Lucas (4)

Qu’entendez-vous par solidarité ?
P.-L. : Tout le monde est accueilli. La porte est grande ouverte. C’est très sociable. On n’est pas là pour juger mais pour passer de beaux moments ensemble et s’amuser. C’est très intéressant.

Qu’avez-vous appris ?
P.-L. : J’ai appris la Funambulie. Je pratique déjà le fil-de-férisme. Ce sont les jambes et les mains qui recherchent le bon équilibre.
En Funambulie, il faut utiliser le balancier pour trouver son équilibre. J’ai aussi appris quelques figures : accroupi, debout sur une jambe. Je suis aussi monté sur l’agrès de 4 mètres. C’est une sensation un peu bizarre et très impressionnante qui fait souffler fort car j’avais un peu peur, bien que je sois totalement sécurisé grâce à un harnais et longé depuis le sol. J’ai appris beaucoup de choses en Trapèze Volant : les figures de base comme le jarret, le jarret écart, la planche et aussi sauter dans le filet lorsque Marcel crie « hop ». Maintenant, je réalise mes départs tout seul. Tout comme pour la Funambulie, nous sommes « longés ». Donc rien à craindre.

Et votre préférence ?
P.-L. : Je préfère le Trapèze Volant. C’est plus haut. On vole. La sensation est plus forte même si elle est différente. Plus généralement, j’ai vraiment vécu une magnifique semaine de vraies vacances.

 

Trapèze Volant - Funambulie- Funambulisme - Funambule - Mars-Ailes - Pierre-Lucas (3)

P. S.

Depuis, en septembre 2015, Pierre- Lucas a intégré une école de cirque où il continue ses études. Un beau talent qui grandit, grandit, grandit !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *